scandal-affiche

Bien que créée par Shonda Rhimes à qui l'on doit "Grey's Anatomy", une série vraiment très très  très moyenne, " Scandal" n'est pas, mais alors pas du tout, de la même veine ! Explication :

La série narre la vie d'Olivia Pope, une experte en relations publiques réputée à Washington et ancienne conseillère en communication, et accessoirement maitresse, du président des Etats-Unis, Fitzgerald Grant . Elle est entourée d'une équipe d'avocats, d'un hacker et d'une détective. Olivia offre ses services à des personnes ayant besoin d'aide qu'il s'agisse de disparition, de meurtre, d'adultère etc... Quelque soit le problème, Olivia tente par tous les moyens de le résoudre, peu importe la méthode. Pour elle, chaque problème a sa solution. L'intrigue porte sur ses actes et les personnages proches d'elle. En effet, chaque membre de son équipe de "gladiateurs en costume" a reçu son aide : Abby est une ex-femme battue, Huck est un ancien agent d'une branche non officielle de la CIA, Harrison est un ex-détenu...

SCANDAL groupe

Cette série a la particularité (tout comme l'excellente série "House Of Cards") de nous entraîner avec brio dans les plus bas fonds de la politique aux Etats-Unis (si ce n'est même ailleurs !) tout ça avec notre protagoniste, Olivia Pope ainsi que son équipe. C'est comme cela que  l'on peut la voir, elle mais aussi d'autres personnages, littéralement massacrer des gens (en appelant ça de la politique !), faire appel aux instincts les plus bas du genre humain, à ce que l'âme des hommes a de plus tordu et sombre mais également commettre des "petits carnages affectifs" comme prétendre qu'une tierce personne a couché avec le président afin de protéger notre héroïne mais aussi le président car il pourrait perdre une bonne partie de son électorat qui ne verrait pas d'un très bon œil sa liaison avec une femme noire (il est membre du parti Républicain).

Scandal est particulièrement addictive et jouissive car la série est pleine de rebondissement et de suspens. De plus, elle s'étoffe et se complexifie au fil des épisodes. Les intrigues sont extrêmement bien ficelées et le rythme est soutenu. On comprend très vite qu'il y a une réelle connaissance de la politique et des stratégies de communication de ce monde. A noter que le personnage d'Olivia est inspiré de la vie de Judy Smith, éminente spin doctor aux Etats-Unis qui fut une des expertes en communication de la Maison Blanche sous George W. Bush.

Scandal

L'un des thèmes principal de la série est l'adultère. En effet, l'héroïne a une liaison avec le président alors que celui-ci est marié, père deamille et qu'il est censé être un modèle pour ses citoyens. Toutefois on ne le juge pas et il n'est pas dénoncé. Ici, on dédramatise l'adultère même s'il n'est pas légitimé pour autant. Les notions de bien et de mal sont totalement bannis de la série car les personnages sont des êtres humains à part entière et, comme tout humain, ils ne sont pas parfais et font des erreurs.  C'est d'ailleurs le point le plus fort de la série : rendre les personnages attachants malgré leurs défauts et leur passé parfois très douteux.

SCANDAL_olivia fitz

Olivia est dans le contrôle permanent concernant son travail, mais dans sa vie personnelle, c'est le désordre total. Chacun peut donc facilement s'identifier à elle par rapport à ça car nous présentons un certain visage dans le monde professionnel, et dans la vie privé, nous sommes à l'opposé. C'est ce qui fait la grande particularité de Scandal. Elle est merveilleusement bien interprétée par Kerry Washington (que l'on a pu voir dans "Django Unchained"). Elle incarne parfaitement la détermination, l'ambition, l'intelligence mais aussi  la fragilité de ce personnage qui peut paraitre froid et insensible mais qui ne l'est finalement pas. Je tiens également à préciser que Kerry Washington est la première femme noire à avoir le premier rôle d'une série sur une grande chaine américaine depuis une quarantaine d'année.

scandal olivia

Les autres personnages ne sont pas non plus en reste comme le personnage de Fitz, constamment divisé entre son devoir de président et son amour passionnel pour Olivia.

En outre, tout comme la série Lost, Scandal a une parfaite maitrise du flash back ce qui permet de mieux comprendre l'histoire et de creuser un peu plus les personnages. C'est comme ça que les flashbacks concernant l’élection de Fitz nous expliquent sa relation avec Olivia.

Pour conclure, Scandal est une série complexe qui nous montre une femme dans le rôle principal. C'est aussi un pur mélange entre la série judiciaire, la série policière mais également le soap. Par ailleurs, elle démontre parfaitement l'importance que jouent les relations publiques sur l’image d’un individu. C'est sans aucun doute l'une des meilleures séries de ces dix dernières années.

Scandal-Season-3-cast-pic

Signée FriendsWatson